anipassion.com

La vie à la campagne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Mar 12 Jan - 22:06

Qui n'a jamais rêvé de vivre à la campagne?
D'avoir son chalet ou sa maison, son petit élevage et son petit jardin pour faire pousser ses légumes, faire cuire son pot au feu à la manière traditionnelle sur un feu de bois dans sa chéminée.
Allez taquiner au bord de la rivière le goujon et la truite....
Les charmes de la vie à la campagne, mais est-ce toujours possible et aussi idyllique qu'on le rêve ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Ase le Mar 12 Jan - 23:01

Moi je n'aimerait pas, je m’ennuierait : l'élevage, la pêche et le jardinage ce n'est pas mon truc.
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Boemboy le Mar 12 Jan - 23:34

Tu peints le bon côté de la chose. Mais l'autre côté est indissociable.
L'élevage impose une présence 365 jours par an ! Le potager impose une présence aux phases critiques, par exemple au moment des cueillettes. Sinon les légumes sont perdus... La cuisine au feu de bois est incompatible avec les pratiques de l'hygiène actuelle...
Les poissons sauvages ont disparu de nos rivières: les pêcheurs apportent des poissons d'élevage pour avoir le plaisir de ferrer quelque chose. Quand la rivière n'est pas polluée...

Enfin, la voiture est indispensable pour aller à la ville trouver les services qui ont disparu de nos campagnes. Le médecin de campagne est devenu un personnage de légende. Après 18 h il n'y a plus personne au centre médical. En cas de besoin il faut une ambulance pour aller aux urgences de l'hôpital le plus proche...

Si la campagne était aussi idyllique qu'elle le fut, on aurait moins de peine à trouver des volontaires pour venir s'y installer.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Mar 12 Jan - 23:55

Une voiture, oui, certainement, il en faut une, et la vie à la campagne n'est pas sans présenter des inconvénients, je reste pourtant convaincu qu'ils sont très nombreux, surtout à l'âge de la retraite, les gens qui rêvent de fuir le bruit, les encombrements, les nuisances de toutes sortes des grandes aglomérations pour mener une vie tranquille à la campagne, faite de petits plaisirs naturels: jardinage, petit élevage, chasse, pêche. Encore faut-il avoir les moyens.
C'est ce qui fait rêver les hommes. Mais j'avoue ne pas savoir ce qui pourrait passionner les femmes dans cette vie de campagne. A moins qu'elles ne s'adonnent à ces mêmes activités que j'ai énumérées, mais je ne pense pas que ce soit là leurs préférences.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Invité le Mer 13 Jan - 1:05

Je vis a la campagne. J'ai achete une ancienne maison de ferme que j'ai presque entierement refaite.
mon voisin le plus proche est a environ 500m. je suis adosse a champs de bleuet et de l'autre cote, en face, c'est le bois. Il passe une voiture a tous les 5 a 7 minutes, c'est la tranquilite assuree. J'aime ma solitude. Je cultive qq legumes et fruits. Cela me laisse amplement de temps pour reflechir(je suis a la retraite) et faire de la voile quand ca me chante. Toutefois l'agitation de la ville me manque de temps a autre et pour combler ce petit vide le dimanche je vais au marche aux puces dans une ville proche. Vie idyllique ?
Pas vraiment! Le silence est quelquefois assourdissant. :lol!:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Mer 13 Jan - 11:44

C'est magnifique Septour, et le panorama doit être d'une beauté époustouflante en hivers quand tout est revouvert de neige et au printemps quand tout est recouvert de fleurs.
A la campagne, on n'a pas tout le confort des grandes villes, mais vivre tout près de la nature a ses agréments et offre des compensations.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Invité le Mer 13 Jan - 12:24

OUI. C'est la chaine des APPALACHES qui se decoupe au loin. Ce n'est que creux et mamelons, descentes et montees et  j'apercois, la bas, le village haut perche sur sa montagne. C'est beau  et calme. A 550 m d' altitude, je suis plus pres de DIEU. Quant a la blanche neige, nappe immaculee, je ne la vois qu' au printemps quand je reviens de floride, elle, eternellement couverte de fleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Boemboy le Mer 13 Jan - 13:44

Tatonga a écrit:Une voiture, oui, certainement, il en faut une, et la vie à la campagne n'est pas sans présenter des inconvénients, je reste pourtant convaincu qu'ils sont très nombreux, surtout à l'âge de la retraite, les gens qui rêvent de fuir le bruit, les encombrements, les nuisances de toutes sortes des grandes aglomérations pour mener une vie tranquille à la campagne, faite de petits plaisirs naturels: jardinage, petit élevage, chasse, pêche. Encore faut-il avoir les moyens.
C'est ce qui fait rêver les hommes. Mais j'avoue ne pas savoir ce qui pourrait passionner les femmes dans cette vie de campagne. A moins qu'elles ne s'adonnent à ces mêmes activités que j'ai énumérées, mais je ne pense pas que ce soit là leurs préférences.

Où l'on retrouve "le genre" ! Je ne vois pas de différence entre les hommes et le femmes dans ce domaine. Dans mon entourage je vois toutes les femmes qui s'intéressent aux activités campagnardes avec leurs maris.
Quant aux hommes, tous ne rêvent pas d'une vie tranquille loin des nuisances: il y a aussi beaucoup d'inconditionnels de la ville qui préfèrent la culture de l'esprit à celle du potager, ou le confort des services de voisinage dans une ambiance plus animée.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Invité le Mer 13 Jan - 14:38

Boemboy a écrit:
Tatonga a écrit:Une voiture, oui, certainement, il en faut une, et la vie à la campagne n'est pas sans présenter des inconvénients, je reste pourtant convaincu qu'ils sont très nombreux, surtout à l'âge de la retraite, les gens qui rêvent de fuir le bruit, les encombrements, les nuisances de toutes sortes des grandes aglomérations pour mener une vie tranquille à la campagne, faite de petits plaisirs naturels: jardinage, petit élevage, chasse, pêche. Encore faut-il avoir les moyens.
C'est ce qui fait rêver les hommes. Mais j'avoue ne pas savoir ce qui pourrait passionner les femmes dans cette vie de campagne. A moins qu'elles ne s'adonnent à ces mêmes activités que j'ai énumérées, mais je ne pense pas que ce soit là leurs préférences.

Où l'on retrouve "le genre" ! Je ne vois pas de différence entre les hommes et le femmes dans ce domaine. Dans mon entourage je vois toutes les femmes qui s'intéressent aux activités campagnardes avec leurs maris.
Quant aux hommes, tous ne rêvent pas d'une vie tranquille loin des nuisances: il y a aussi beaucoup d'inconditionnels de la ville qui préfèrent la culture de l'esprit à celle du potager, ou le confort des services de voisinage dans une ambiance plus animée.

hahahahahhaha
Oui, c'est juste, très bonne remarque.
Ca reste une généralité, mais généralement vraie lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Mer 13 Jan - 20:20

Boemboy a écrit:
Tatonga a écrit:Une voiture, oui, certainement, il en faut une, et la vie à la campagne n'est pas sans présenter des inconvénients, je reste pourtant convaincu qu'ils sont très nombreux, surtout à l'âge de la retraite, les gens qui rêvent de fuir le bruit, les encombrements, les nuisances de toutes sortes des grandes aglomérations pour mener une vie tranquille à la campagne, faite de petits plaisirs naturels: jardinage, petit élevage, chasse, pêche. Encore faut-il avoir les moyens.
C'est ce qui fait rêver les hommes. Mais j'avoue ne pas savoir ce qui pourrait passionner les femmes dans cette vie de campagne. A moins qu'elles ne s'adonnent à ces mêmes activités que j'ai énumérées, mais je ne pense pas que ce soit là leurs préférences.

Où l'on retrouve "le genre" ! Je ne vois pas de différence entre les hommes et le femmes dans ce domaine. Dans mon entourage je vois toutes les femmes qui s'intéressent aux activités campagnardes avec leurs maris.
Quant aux hommes, tous ne rêvent pas d'une vie tranquille loin des nuisances: il y a aussi beaucoup d'inconditionnels de la ville qui préfèrent la culture de l'esprit à celle du potager, ou le confort des services de voisinage dans une ambiance plus animée.
On retrouve le "genre " ?
Moi je trouve qu'on retrouve plutôt les aberrations du " genre ".
Car quand moi j'envisage la possibilité pour les femmes d'avoir le droit et la liberté de préférer d'autres loisirs, comme par exemple ne pas aimer partir avec un casse-croûte et une bouteille de gros rouge dans leur musette pour passer une journée sur le bord d'une rivière à pêcher la truite, toi, influencé par la théorie du genre, tu ne veux pas entendre parler de ces différences. Tu vois, à l'instant où moi je ne veux ni leur interdire ni les contraindre, toi il te semble inadmissible qu'elles soient différentes, et tu nivellerait tout bien volontiers. Et pourtant les femmes, sauf exceptions, n'ont pas beaucoup de goût pour la pêche, la chasse et le gros rouge. lol
Oui, et là, tu as raison, tous les hommes ne rêvent pas d'aller vivre à la campagne, d'autant qu'on n'y retrouve pas généralement le confort et les commodités de la ville.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Boemboy le Ven 15 Jan - 17:30

Tatonga:
"toi il te semble inadmissible qu'elles soient différentes, et tu nivellerait tout bien volontiers. Et pourtant les femmes, sauf exceptions, n'ont pas beaucoup de goût pour la pêche, la chasse et le gros rouge. lol"

Moi je ne sais pas si elles sont "naturellement" très différentes. Les différences viennent certainement de notre culture, de nos moeurs. Si un môme joue à la poupée, tout seul dans sa chambre, ses parents s'inquiètent. "Un garçon effeminé, ce sera sûrement un homo ! Pas possible ! Pas chez nous !" Une fillette qui accompagne son père à la chasse et y montre du plaisir..."c'est un garçon manqué !". Pourtant ça existe, mais les parents, les copains, les autres exercent une pression qui empêche le naturel de s'exprimer librement.
Je nivellerai volontiers, oui, dans le sens où, sans la pression sociale, on trouverait pour chaque sexe la même proportion d'individu qui aiment la chasse, la pêche, le gros rouge, faire la cuisine, soigner son look,...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Invité le Ven 15 Jan - 18:31

LA femme superieure a l'homme?
Non, pas vraiment mais un pas devant ce dernier, oui!
DIEU n'a pas donne a la femme de porter un enfant sans raisons, il est evident qu'il l'a donne au plus apte des 2. Au plus fin, au plus doux, au plus intuitif, et pq pas a l'intelligence la plus raffinee.bisou 2
N'empeche que ce sont ttes des garces. :lol!:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Ven 15 Jan - 21:38

Boemboy a écrit:Tatonga:
Moi je ne sais pas si elles sont "naturellement" très différentes. Les différences viennent certainement de notre culture, de nos moeurs. Si un môme joue à la poupée, tout seul dans sa chambre, ses parents s'inquiètent. "Un garçon effeminé, ce sera sûrement un homo ! Pas possible ! Pas chez nous !" Une fillette qui accompagne son père à la chasse et y montre du plaisir..."c'est un garçon manqué !". Pourtant ça existe, mais les parents, les copains, les autres exercent une pression qui empêche le naturel de s'exprimer librement.
Je nivellerai volontiers, oui, dans le sens où, sans la pression sociale, on trouverait pour chaque sexe la même proportion d'individu qui aiment la chasse, la pêche, le gros rouge, faire la cuisine, soigner son look,...
Pourquoi incriminer le formatage sociétal, alors que les femmes n'ont ni le physique, ni la force physique, ni la même peau, ni les mêmes formes, ni la même endurance, ni les mêmes intuitions, ni la même logique, ni pas même le même cerveau que les hommes. Et c'est tout cela qui influe fortement et vraiment sur leur comportement et leurs choix.
Même chez les hommes, entre hommes, de simples différences de corpulence induisent des comportement différents.
Je ne comprends pas qu'on délaisse ces traits distinctifs bien concrets et bien palpables pour aller incriminer un hypothétique modelage social.
Le pire est que cette théorie du genre, ce nivellement volontariste, comme tout ce que j'ai dénoncé au paravant, n'est pas une revendication démocratique. Cela tombe d'en haut, imposé par le pouvoir politique, sur la tête de populations qui n'ont rien demandé et qui sont censées vivre en démocratie
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Boemboy le Ven 15 Jan - 22:54

Tatonga, tu dis des bêtises ! Où as-tu vu que les femmes n'ont pas le même cerveau que les hommes ?
On rencontre de plus en plus de femmes dans des activités traditionnellement viriles. Je regarde volontiers les matches de foot de l'équipe de France féminine: elles pratiquent un jeu de haut niveau et en plus elles sont très jolies pour la plupart. On n'en est pas encore aux équipes mixtes, mais je ne l'exclus pas. Comment expliques-tu cette évolution de masse ? Cette féminisation de toutes les professions ? La nature des femmes n'a pas changé: seule la société a évolué !

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Tatonga le Ven 15 Jan - 23:02

Boemboy a écrit:Tatonga, tu dis des bêtises ! Où as-tu vu que les femmes n'ont pas le même cerveau que les hommes ?
On rencontre de plus en plus de femmes dans des activités traditionnellement viriles. Je regarde volontiers les matches de foot de l'équipe de France féminine: elles pratiquent un jeu de haut niveau et en plus elles sont très jolies pour la plupart. On n'en est pas encore aux équipes mixtes, mais je ne l'exclus pas. Comment expliques-tu cette évolution de masse ? Cette féminisation de toutes les professions ? La nature des femmes n'a pas changé: seule la société a évolué !
mdr 2 mdr 2
Tu te focalise sur les exceptions, toujours les exceptions pour valider tes conclusions générales.
Oui, elles n'ont pas le même cerveau que l'homme, il est par exemple plus petit (autre autres).
Mais cela ne veut pas dire qu'elles sont moins intelligentes, non, car ce qui compte ce sont les connexions neuronales, pas le volume du cerveau. Mais il n'empêche que les cerveaux ne sont pas identiques et ça doit influer nécessairement ( et naturellement) sur les attitudes et les préférences.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Boemboy le Ven 15 Jan - 23:23

Tatonga tu exprimes là ce que tu crois et non ce qui est. Tu prends des valeurs de moyenne statistiques pour des valeurs les plus répandues, sans t'assurer d'abord qu'elles sont vraies !
Je te parles d'évolution de masse et tu me réponds exceptions...Consulte les statistiques nationales: les exceptions auxquelles je fais allusion sont des majorités ! Considère chaque profession et le taux de femmes actuel par rapport au passé. Peux-tu encore trouver des cas où le travail est interdit aux femmes pour des raisons physiques ou intellectuelles ? Des métiers que les femmes refusent majoritairement ?
Dans les campagnes les femmes d'agriculteurs ou d'éleveurs effectuent les mêmes tâches que les hommes. Parfois elles s'occupent seules de la ferme tandis que le mari est salarié d'une autre profession.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie à la campagne.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum