Le nouveau mensonge de l'Internationale sioniste.

Aller en bas

Le nouveau mensonge de l'Internationale sioniste.

Message par Tatonga le Lun 12 Fév - 6:57

une  américaine d’origine Egyptienne, aujourd’hui âgée de 50 ans, aurait été harcelée lors d’un pèlerinage à la Mecque, alors qu’elle était âgée de 15 ans, et dénonce : "Je n'ai jamais été autant harcelée que dans la ville sainte".
Rien que ça !

S’ensuit alors des milliers de dénonciations mensongères sur le net (ça ne râte pas  lol)  que les médias en tout genre de l’Occident aux mains et aux ordres des sionistes, qui ne respectent ni le sacré ni la vie humaine, se chargent de relayer. Pourtant, le mensonge est flagrant. Mais comme toujours en matière d’intox, on table sur l’imbécillité des gens pour faire avaler le mensonge.

Soyons clair et honnête : dans un lieu où se regroupent des millions de gens, on ne peut exclure l’éventualité  qu’un homme harcèle une femme, aussi invraisemblable cela soit-il et aussi saint que soit le lieu.
Mais qui dénonce-t-on dans ce cas ? Un homme que l’on désigne du doigt ? Une institution comme Hollywood où les hommes détiennent des pouvoirs exorbitants et pourraient en abuser pour harceler les femmes ?
S’agissant du pèlerinage, on n’est ni dans l’un ni dans l’autre cas ?
Alors qui et quoi et dans quel but dénonce-t-on et pour quel résultat ? La réponse est claire et évidente : le but est de diffamer une institution religieuse sacrée pour les musulmans.

Il faut savoir que le pèlerinage est à la fois coûteux et éreintant que n’entreprennent que les croyants profondément pieux, accro de religion, à la limite du fanatisme, généralement d’un âge avancé, prêts à consentir tous les sacrifices pour accomplir ce devoir religieux. Comment comprendre dès lors que des femmes très pieuses au point d’accepter toutes ces contraintes financières et physiques, pourraient  dénoncer un harcèlement subi en ce lieu, sachant pertinemment que même s’il y a eu harcèlement, il n’est pas lié au lieu, bien au contraire, et que ce n’est pas un homme qu’elles mettraient en cause par leurs dénonciations, mais le discrédit qu’elles jetteraient sur une institution sacrée et chère à leur cœur ? Jamais une femme qui a fait le pèlerinage n’oserait commettre un tel sacrilège.

Évidemment et comme toujours, la fachosphère, maniée par l’Internationale sioniste,  dégainera sans gêne la réponse classique usée et érodée : il s’agirait d’ex-musulmans et musulmanes qui ont ouvert les yeux  Very Happy , qui se sont regroupés pour créer des forums, des associations d’ex, faire des vidéos, des témoignages, écrire des livres, etc., et  se sacrifient les pauvres  pour dénoncer une religion horrible qui les a séduits avant de les horrifier.  
Et, bien sûr, on n’entend parler que de transfuges musulmans qui se dévouent pour mettre en garde le monde. C’est à mourir de rire. Ceux qui concoctent  les scénarii de la fachosphère  devraient faire un peu plus d’efforts pour être crédibles, mais quand on ment, on n’a pas beaucoup le choix et on finit par sombrer dans le ridicule après avoir fait rire, parce que la vérité finit toujours par éclore sur le terreau même du mensonge.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 5007
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum