Le guet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le guet

Message par Invité le Jeu 12 Oct - 21:52

Je viens de terminer la lecture de Te voilà permise à tout homme de Eliette Abecassis.
C'est l'histoire d'une femme divorcée civilement dont l'ex-mari refuse le divorce religieux. Qui s'appelle le guet.

C'est bouleversant, surtout la fin, mais je ne vous gâche pas la surprise.

Cela soulève surtout une question:  Comment cette femme intelligente accepte cette loi qu'elle sait injuste?

Je me demandais si beaucoup de femmes juives aujourd'hui ajoutent une close en cas de divorce, si le guet est encore observé si strictement chez les juifs orthodoxes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le guet

Message par universel le Dim 15 Oct - 7:57

Si son mari refuse le divorce religieux , ils doivent aller tout les deux a la justice , et je dis quelle n'est pas encore permise a se marier sauf par jugement cest le dernier recourt ........Attention je vois pas bien la façon dont se fait l'acte-solide du mariage chez les juifs ou chez les chrétiens ?...............M€$ Sincères amitiés a @mandine
avatar
universel

Masculin Messages : 71
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 54
Localisation : Sétif Algerie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Invité le Dim 15 Oct - 9:03

Bonjour universel,

Je suis contente que tu ais trouvé le chemin jusqu'à ce forum
Je t'invite à venir te présenter dans cette rubrique : http://forum-religions-ines.forumactif.be/f6-hall-d-entree
Tu ne dois rien dire de précis, juste un bonjour suffit si tu ne veux pas révéler des élément de ton identité. Mais c'est important de se dire bonjour, ça aide à se respecter les uns les autres

Pour en revenir au guet.
Donc tu dis qu'elle n'est pas encore permise à se marier, en effet, et c'est tout le sujet du livre. Surtout pour cette femme qui accorde beaucoup d'importance aux lois religieuses.
Cependant, d'un point de vue légal en France, elle a obtenu son divorce donc elle y est autorisée.

Chez les catholiques, le divorce n'est pas autorisé. Si un couple divorce, ils leur est interdit de se remarier. S'ils le font, ils sont ex-communiés. C'est à dire qu'ils peuvent se rendre à l'eglise mais ils n'ont pas le droit de participer à la communion. Et surtout le remariage ne reçoit aucun sacrement. Certains prêtres acceptent de faire une bénédiction à ces nouveaux couples mais c'est rare. Mais peu de gens accordent d'importance à cela, et les couple divorcé et remariés vivent dans une assez grande quiétude, personne ne les importune.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Dim 15 Oct - 17:53

Amandine a écrit:
...
Chez les catholiques, le divorce n'est pas autorisé. Si un couple divorce, ils leur est interdit de se remarier. S'ils le font, ils sont ex-communiés. C'est à dire qu'ils peuvent se rendre à l'eglise mais ils n'ont pas le droit de participer à la communion. Et surtout le remariage ne reçoit aucun sacrement. Certains prêtres acceptent de faire une bénédiction à ces nouveaux couples mais c'est rare. Mais peu de gens accordent d'importance à cela, et les couple divorcé et remariés vivent dans une assez grande quiétude, personne ne les importune.
Toutefois, même si le divorce est interdit chez les catho, il y a par contre l"annulation du mariage" qui donne la possibilité de se remarier religieusement.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par gaston21 le Dim 15 Oct - 18:32

L'annulation du mariage! Quelle blague! Si tu as du pognon, oui, ça peut marcher! Sinon, tintin! J'ai un exemple très précis et très proche. La mariée était sublime; le mec était homo dans ses gènes; pas moyen que le sceptre se redresse, malgré des prières à Ste Rita! La procédure a duré plus de cinq an; les parents de la mariée ont dépensé une fortune...qui a dû servir aux bonnes oeuvres!
L'Eglise est d'une hypocrisie totale face au sexe. Savez-vous que le plus grand sauna homosexuel d'Italie (certains disent d'Europe) appartient au Vatican? C'est là que certains cardinaux viennent étrenner leur goupillon!

http://www.letribunaldunet.fr/actualites/le-plus-grand-sauna-gay-ditalie-appartient-au-vatican.html
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1246
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Dim 15 Oct - 18:47

gaston21 a écrit:L'annulation du mariage! Quelle blague! Si tu as du pognon, oui, ça peut marcher! Sinon, tintin! J'ai un exemple très précis et très proche. La mariée était sublime; le mec était homo dans ses gènes; pas moyen que le sceptre se redresse, malgré des prières à Ste Rita! La procédure a duré plus de cinq an; les parents de la mariée ont dépensé une fortune...qui a dû servir aux bonnes oeuvres!
L'Eglise est d'une hypocrisie totale face au sexe. Savez-vous que le plus grand sauna homosexuel d'Italie (certains disent d'Europe) appartient au Vatican? C'est là que certains cardinaux viennent étrenner leur goupillon!

http://www.letribunaldunet.fr/actualites/le-plus-grand-sauna-gay-ditalie-appartient-au-vatican.html
Pour une annulation de mariage il y a des critères précis. Et si dans votre exemple précis, la personne a fait des démarches juridiques religieux à outrance malgré sa situation incompatible avec ces règles, ben ca ne change en rien le fait que lorsqu'on obtient cette annulation, cela permet de se remarier religieusement. Moi aussi, de près, j'ai un exemple concret de ce fait juridique catholique romain qui n'a pas amené à payer une fortune pour l’obtenir; loin de là.
En ce qui concerne l'hypocrisie du sexe, ca c'est un autre sujet de perversité à l'intérieur de l'organisation religieuse romaine.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Dim 15 Oct - 19:31

Pour une annulation de mariage il y a des critères précis. Et si dans votre exemple précis, la personne a fait des démarches juridiques religieux à outrance malgré sa situation incompatible avec ces règles, ben ca ne change en rien le fait que lorsqu'on obtient cette annulation, cela permet de se remarier religieusement.
On ne fait pas de démarches juridique avec le Vatican, (sauf chez les rois), c'esle curé qui demande simplement le livret de Vie Chrétienne!
Et C'est NIET si t'a déjà été marié religieusement! Ca m'est arrivé....alors....
Sur quel base ?
Mathieu: 19.6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.
Seulement dans ce cas:
Romains 7:2
Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Dim 15 Oct - 20:04

Dede 95 a écrit:
Pour une annulation de mariage il y a des critères précis. Et si dans votre exemple précis, la personne a fait des démarches juridiques religieux à outrance malgré sa situation incompatible avec ces règles, ben ca ne change en rien le fait que lorsqu'on obtient cette annulation, cela permet de se remarier religieusement.
On ne fait pas de démarches juridique avec le Vatican,  (sauf chez les rois), c'esle curé qui demande simplement le livret de Vie Chrétienne!
Et C'est NIET si t'a déjà été marié religieusement! Ca m'est arrivé....alors....
Sur quel base ?
Mathieu: 19.6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.
Seulement dans ce cas:
Romains 7:2
Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.
Je ne parle pas selon les règles bibliques mais selon les règles de l'église romaine. Et je ne parle pas de divorce mais d'annulation de mariage. Et selon ces règles d'église, il y a la possibilité d'avoir une annulation de mariage que cela vous plaise ou pas. Qu'est ce qui n'a pas fonctionné avec vous, le divorce ou l'annulation de mariage ? Si ca n'a pas fonctionné avec vous c'est que vous ne rencontriez pas ni pour un ni pour l'autre les normes selon les règles romaines. Et de plus, pourquoi demandez le divorce ou l'annulation si vous avez abdiqué de cette religion ? Suspect

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Dim 15 Oct - 20:22

Le divorce n'existe pas pour l'ECR.
Et ce sont les règles de l'Eglise romaine, que tu ne sembles pas connaitre, tu veux mon CV sur le sujet, et ma mémoire me fait rarement défaut.
Donc je ne suis pas , pour l'ECR, remarié!

Pourquoi demandé l'annulation?
Parceque dans ma religion, enfin l'ancienne, la femme a autant de droit que l'homme de se marier à l'eglise!
On ne répudie pas sa femme, on est pas chez les musulmans ou les TJ!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Dim 15 Oct - 21:07

Dede 95 a écrit:Le divorce n'existe pas pour l'ECR.
Et ce sont les règles de l'Eglise romaine, que tu ne sembles pas connaitre, tu veux mon CV sur le sujet, et ma mémoire me fait rarement défaut.
Donc je ne suis pas , pour l'ECR, remarié!

Pourquoi demandé l'annulation?
Parceque dans ma religion, enfin l'ancienne, la femme a autant de droit que l'homme de se marier à l'eglise!
On ne répudie pas sa femme, on est pas chez les musulmans ou les TJ!
Je ne suis pas un expert des règles de l'ECR et vous n'avez pas cette autorité non plus. Ce que je sais, c'est qu'en ce qui concerne l'annulation de mariage qui par définition du terme n'est pas une répudiation en soi, chez l'ECR, les deux peuvent se remarier.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 9:52

Pas autorité en la matière! Du point de vue connaissance SI puisque je suis un "défroqué"!

Pour ta gouverne chrétien:
« Ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare pas » . Cette parole du Christ conduit les chrétiens à considérer le consentement des époux comme irrévocable.
Seule la mort dissout le lien . l’Eglise catholique ne reconnaît pas le mariage consécutif à une rupture de lien (divorce).

On notera que ce n’est pas la séparation qui est concernée, mais le remariage.

Aussi les époux mariés sont-ils réellement et validement mariés :

devant l’Eglise Catholique lorsque l’un des époux ou les deux sont des catholiques
ou lors d’ une célébration concernant deux non-catholiques ou deux non-chrétiens
d’un mariage non-catholique (orthodoxe, protestant, anglican)
ou d’un mariage dans une religion non-chrétienne
ou tout simplement la célébration du mariage civil

Une exception :
Le seul cas où des personnes n’ont pas validement contracté mariage sont des baptisés catholiques qui se sont mariés seulement civilement. En effet cette union uniquement civile n’est pas reconnue comme mariage pour l’Eglise, puisque l’Eglise impose la forme canonique (c’est à dire la célébration religieuse) à ceux et celles qui sont catholiques.
ou bien un catholique qui aurait épousé un non-catholique (ou un non-chrétien) sans que la préparation au mariage ait eu lieu et sans que la dispense de forme canonique ait été accordée .

Reste évidemment la responsabilité vis-à-vis de l’union antérieure, du conjoint laissé et des enfants nés de cette union . Tout cela demande considération.

Les personnes ayant validement contracté mariage ne peuvent donc contracter devant l’Eglise Catholique un nouveau mariage

La raison ? la valeur accordée au lien engagé selon le dessein de Dieu, créateur de l’homme et de la femme.

Pour ceux qui s’étaient mariés à l’Eglise : n‘est-ce pas d’ailleurs ce qu’ils avaient souhaité donner comme sens et s’ engager pour toute leur vie ? C’est ce qu’ils ont dit et ce qu’ils ont cru de l’Eglise.

L’Eglise ne peut donc recevoir de nouveaux consentements et célébrer un second mariage tant que le premier subsiste.

Les deux époux avaient contracté mariage. Les deux sont conjointement concernés par cette impossibilité.

Le divorce civil ne constitue pas l’ état libre requis aux yeux de l’Eglise. Tout comme le fait qu’un non-catholique ait pu être habilité à se marier une 2 fois par son Eglise (cf Orthodoxe)


avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Invité le Lun 16 Oct - 11:23

Bonjour par ici,

Le sujet a dévié sur les divorce dans la religion chrétienne, pourquoi pas, puisqu'il semble que ce soit qq chose que l'on connaît mieux.
La différence remarquable par rapport à l'histoire que je viens de lire sur le judaïsme, c'est qu'aujourd'hui, en France, peu de gens y accorde une grande importance. Ceux qui sont divorcés se passent du consentement de l'Eglise (avec ou sans peine, ça je crois que ça dépend de l'importance que chaque individu y accorde). Et la société s'abstient de jugement à leur égard. Leurs enfants ont un statu juridique civile et il n'y a pas de conséquence pour eux d'un point de vue religieux.
Disons que si la loi religieuse reste inchangée, ses conséquences sont fortement atténuée par l'évolution de la société.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 13:23

Tout à fait Amandine, mais bien des contraintes demeurent!
Il m'a fallu un procès civil pour obliger l'eglise catholique à m'effacer des listes de baptème!
Et 6 mois d'attente pour en avoir la preuve!
Et c'est relativement récent puisqu'il y a un peu moins de 20 ans!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Invité le Lun 16 Oct - 13:56

N'y a-t-il pas un paradoxe dans le fait de s'adresser à un tribunal religieux pour demander à ne plus le reconnaître?
Demander à se désinscrire n'est il pas une forme de reconnaissance de cette fameuse liste?

Enfin, si c'est important pour toi et que tu as obtenu gain de cause, c'est l'essentiel.

Mais pour en revenir au divorce religieux, il existe certainement des personne très religieuses qui sont divorcées et pour lesquelles ça compte. J'ai une tante qui a continué à aller à l'église malgré son remariage et qui ne se rendait pas à la communion. Elle ne doit pas être une exception. Et il ne me semble pas que l'Eglise soit dans une attitude de rejet face aux personnes dans cette situation. Cependant, je comprends bien que ça n'a pas du être aussi simple à votre époque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 14:12

N'y a-t-il pas un paradoxe dans le fait de s'adresser à un tribunal religieux pour demander à ne plus le reconnaître?
Je me suis pas adressé à un tribunal religieux! Simplement à l'évèque de Paris qui est responsable des actes de baptème!
Demander à se désinscrire n'est il pas une forme de reconnaissance de cette fameuse liste?
Mais je ne dénonce pas cette liste, je dénonce le fait que l'ECR se serve de cette liste pour trafiquer par exemple le nombre de ses "brebis"!
Beaucoup de personnes athées sont comptabilisés comme croyant parceque pour l'ECR ce qui compte c'est le baptème et non la croyance ou non!

Enfin, si c'est important pour toi et que tu as obtenu gain de cause, c'est l'essentiel.
Pas spécialement pour moi mais pour tout ceux qui sont grugés par cette église!
Je rappelle qu'il est interdit à une organisation (sauf autorisation) de détenir des listes nominatives! C'est du reste sur cette loi que le tribunal m'a donné raison, et a OBLIGE l'evèque à m'effacer, et non me rayer des ses listes! Non sans mal!
les 10F de dommage je les ais donné ....à l'Abbé Pierre!

Je rappelle la définition:

La débaptisation est une démarche d'apostasie (abandon volontaire et public d'une religion) qui consiste à demander la suppression de son nom sur les registres de baptême de l'Eglise. Elle concerne essentiellement ceux qui veulent changer de religion, les agnostiques ou les athées.


Pourquoi la débaptisation ?

La débaptisation n’est nullement nécessaire aux athées puisqu'ils n'attachent pas d’importance au baptême. Son objectif est de rétablir la vérité en ne vous faisant plus recenser parmi les fidèles de l’Eglise et, accessoirement, de lui rappeler qu’elle n’est pas au-dessus des lois, notamment en matière de tenue de fichiers, même manuels, sur les individus. L'institution religieuse doit se plier aux lois humaines et faire comme toute entreprise, commerce, association, etc.


Point de vue de l'Eglise

Du point de vue de l'Eglise catholique, cette demande est un acte grave, l'apostasie étant un péché mortel, mais qui n'a aucun effet du point de vue du sacrement car le baptême est considéré comme indélébile. Un apostat qui reviendrait dans le giron de l'Eglise n'aurait pas besoin d'être rebaptisé. C'est une sorte de tatouage spirituel.
"Le sacrement de Baptême ne s'annule pas. Il s'agit d'une réalité spirituelle qui appartient à Dieu dans le coeur duquel votre nom est inscrit" dixit l'évêché.
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 14:24

Mais pour en revenir au divorce religieux, il existe certainement des personne très religieuses qui sont divorcées et pour lesquelles ça compte. J'ai une tante qui a continué à aller à l'église malgré son remariage et qui ne se rendait pas à la communion. Elle ne doit pas être une exception. Et il ne me semble pas que l'Eglise soit dans une attitude de rejet face aux personnes dans cette situation. Cependant, je comprends bien que ça n'a pas du être aussi simple à votre époque.
Ce n'est pas de ces cas qu'on parles mais de RE mariage religieux!
Il m'arrive d'aller dans des lieux de culte, je suis pas géné, mais je ne me plie ps aux dogmes!
Ma femme , qui est catho, bien que non pratiquante, a toujours regretté de ne pas avoir pu se marier à l'Eglise, et ça date de 1988, c'est pas si vieux!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Invité le Lun 16 Oct - 14:29

Je comprends ceci comme objectif :
Tu ne seras plus compté dans les statistiques de personnes catholiques établies en se basant sur les actes de baptêmes.

Même si l'Eglise compte ses oilles grâce à cela, quasiment personne n'est dupes, et surtout pas eux pour reconnaître que parmi ce nombres une partie ne se considère pas comme catholique pour autant (moi par exemple qui ai "changé" de religion)

En ce qui me concerne, cette démarche ne fait pas sens. Parce que le baptême fait partie de mon histoire, c'est un choix qu'on fait pour moi mes parents à un âge ou je ne décidais rien. Ils l'ont fait avec "leur âme et conscience". Et je ne vois pas Dieu venir me reprocher un acte qui 1 n'a pas été contracter dans le but de nuire 2 n'a pas nécessité mon consentement.

Si l'Eglise me compte dans ses oilles, elle se trompe. Mais ça n'engage qu'elle. Et entre nous, ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Mais chacun son histoire et contrairement à toi je n'ai pas de querelle à régler avec l'Eglise et je n'attends ni symbole ni réparation de leur part. Donc je comprends que ça puisse être important pour toi.
Je crois aussi que je n'ai pas pour but de "démonter" l'institution. Parce que le timing est différent pour toi et pour moi. L'Eglise ne s'est jamais permise de me condamner (pas moi personnellement en tout cas) pour mon choix religieux.
Peut-être parce qu'avant moi, d'autre Dédé sont passé et qu'ils ont compris que ce droit ne leur revenait pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Lun 16 Oct - 15:58

Dede 95 a écrit:Pas autorité en la matière! Du point de vue connaissance SI puisque je suis un "défroqué"!

Pour ta gouverne chrétien:
[i]« Ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare pas » . Cette parole du Christ conduit les chrétiens à considérer le consentement des époux comme irrévocable.
Seule la mort dissout le lien . l’Eglise catholique ne reconnaît pas le mariage consécutif à une rupture de lien (divorce).

On notera que ce n’est pas la séparation qui est concernée, mais le remariage.

Aussi les époux mariés sont-ils réellement et validement mariés :

devant l’Eglise Catholique lorsque l’un des époux ou les deux sont des catholiques
ou lors d’ une célébration concernant deux non-catholiques ou deux non-chrétiens
d’un mariage non-catholique (orthodoxe, protestant, anglican)
ou d’un mariage dans une religion non-chrétienne
ou tout simplement la célébration du mariage civil

Une exception :
Le seul cas où des personnes n’ont pas validement contracté mariage sont des baptisés catholiques qui se sont mariés seulement civilement.
Eh ben pour votre gouverne Dédé
Une annulation de mariage comme l'expression le dit, c'est une annulation de mariage accordée par l'ECR dans le cas ou l'union est démontrée et reconnue caduque par cette dernière comme dans le cas (entre autres) d'un mariage de consentement forcé où l'union n'a pas été consentie sous une basse réelle d'amour.
Une annulation de mariage n'est pas un divorce ou répudiation. Lorsque cette annulation est reconnue, la personne concernée peut se marier religieusement par l'ECR car il est considérée comme n'avoir jamais été marié.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 18:30

Une annulation de mariage comme l'expression le dit, c'est une annulation de mariage accordée par l'ECR dans le cas ou l'union est démontrée et reconnue caduque par cette dernière comme dans le cas (entre autres) d'un mariage de consentement forcé où l'union n'a pas été consentie sous une basse réelle d'amour.
Comment l'ECR peut elle savoir qu'il n'y a pas une base d'amour?
En plus c'est absolument FAUX, le texte que j'ai mis est le dogme officiel de l'ECR!
Tu prouves là que tu parles de choses que tu ne connais pas!

Une annulation de mariage n'est pas un divorce ou répudiation. Lorsque cette annulation est reconnue, la personne concernée peut se marier religieusement par l'ECR car il est considérée comme n'avoir jamais été marié.
Personne n'a parlé d'annulation de mariage, mais de mariage religieux et de remariage suite à un divorce!
La répudiation n'existe pas en droit Français et Belge!
Tu confond avec la religion musulmane!
Tu es pardonné mon fils, parole d'ancien prètre-ouvrier! Very Happy
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par gaston21 le Lun 16 Oct - 19:01

Dédé est dans le vrai, et je peux en témoigner. Dans le cas que j'ai cité, très ancien, vers 1980, il a fallu prouver qu'il n'y avait pas eu consommation du mariage! Je connaissais très bien la jeune fille; et à l'époque, la "capsule de garantie", c'était sacré dans les familles pratiquantes! De nos jours, et heureusement, c'est comme à Camaret; ça se déchire à la première marée...Mais il a fallu quand même des années pour que le mariage soit annulé! Heureusement qu'à cet endroit la sécheresse ne sévit pas...

https://www.youtube.com/watch?v=GzuV89cv8xs
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1246
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Lun 16 Oct - 19:18

Dede 95 a écrit:
Une annulation de mariage comme l'expression le dit, c'est une annulation de mariage accordée par l'ECR dans le cas ou l'union est démontrée et reconnue caduque par cette dernière comme dans le cas (entre autres) d'un mariage de consentement forcé où l'union n'a pas été consentie sous une basse réelle d'amour.
Comment l'ECR peut elle savoir qu'il n'y a pas une base d'amour?
En plus c'est absolument FAUX, le texte que j'ai mis est le dogme officiel de l'ECR!
Tu prouves là que tu parles de choses que tu ne connais pas!

Une annulation de mariage n'est pas un divorce ou répudiation. Lorsque cette annulation est reconnue, la personne concernée peut se marier religieusement par l'ECR car il est considérée comme n'avoir jamais été marié.
Personne n'a parlé d'annulation de mariage, mais de mariage religieux et de remariage suite à un divorce!
La répudiation n'existe pas en droit Français et Belge!
Tu confond avec la religion musulmane!
Tu es pardonné mon fils, parole d'ancien prètre-ouvrier!  Very Happy
Comme vous le dites, "un ancien prêtre déphasé de 40 ans sur ce qui se fait à l'ECR. Il semble que l'ECR soit moins dinosaure en Amérique qu'en Europe. lol

Vous pouvez vous confirmer ce que vous voulez l'un l'autre mes deux dinosaures catho bien fossilisé, et vous devriez vous recycler Very Happy  car moi j'ai un exemple concret (il y a de cela 15 ans) de ce que j'affirme sur l'annulation de mariage qui s'est finalisé en un peu plus d'un an.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 19:52

Va y moi je donne les noms et les actes, fais en autant!
ON NE PARLES PAS D'ANNULATION DE MARIAGE MAIS D'AUTORISATION DE REMARIAGE POUR UN CATHO.

Arrète de mentir , pour un chrétien c'est pas beau!
Alors tu n'es pas né de nouveau, donc tu as là aussi menti quand tu l'a écrit.

Allez tu me fera 2 Pater et 2 Ave et tu y rajoutera la lecture intégrale de CASTI CONNUBII (*) en 3 langues, le Français, le latin et l'américain!
Va en Paix mon fils!
(*)https://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_pxi_enc_19301231_casti-connubii.html
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par chretien le Lun 16 Oct - 20:23

Dede 95 a écrit:Va y moi je donne les noms et les actes, fais en autant!
ON NE PARLES PAS D'ANNULATION DE MARIAGE MAIS D'AUTORISATION DE REMARIAGE POUR UN CATHO.
Je n'ai pas à donner aucun nom car cela ne vous concerne pas. ET MOI DEPUIS LE DÉBUT JE PARLE D’ANNULATION DE MARIAGE QUI DONNE LA POSSIBILITÉ DE SE REMARIER.

chretien a écrit:
Amandine a écrit:
...
Chez les catholiques, le divorce n'est pas autorisé. Si un couple divorce, ils leur est interdit de se remarier. S'ils le font, ils sont ex-communiés. C'est à dire qu'ils peuvent se rendre à l'eglise mais ils n'ont pas le droit de participer à la communion. Et surtout le remariage ne reçoit aucun sacrement. Certains prêtres acceptent de faire une bénédiction à ces nouveaux couples mais c'est rare. Mais peu de gens accordent d'importance à cela, et les couple divorcé et remariés vivent dans une assez grande quiétude, personne ne les importune.
Toutefois, même si le divorce est interdit chez les catho, il y a par contre l"annulation du mariage" qui donne la possibilité de se remarier religieusement.
Que le divorcé ne peut pas se remarier n'est pas mon point de mire dans ce que j'affirme. Mon point de mire c'est dans le cas d'une annulation de mariage cette option de mariage est autorisé.
Je vois que tout ce que vous voulez c'est pour tout prétexte vous chicaner... alors à partir de maintenant je ne discute plus directement avec vous; à part de corriger vos inepties de façon impersonnelle si cela en vaux la peine...

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Dede 95 le Lun 16 Oct - 20:46

Dont acte!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par gaston21 le Mar 17 Oct - 17:35

Oui, l'annulation du mariage permet de se remarier et Dédé n'en disconvient pas; c'est normal puisqu'il ne s'est rien passé, par définition! Heureusement que la main est là pour parer aux besoins avant que l'enquête vaticane ne se termine...Défendre l'Eglise avec sa position rétrograde m'amuse toujours!
Les jeunes couples ont pris l'habitude de vivre ensemble des années avant de s'engager l'un et l'autre; une excellente chose pour se rendre compte si la cohabitation est possible. L'Eglise condamne cette pratique contraire à ses "bonnes moeurs"! Il faut vivre dans la chasteté et la continence jusqu'à l'autorisation du curé (art.02350 du catéchisme). "Tirer la langue mais ne pas tirer un coup"! C'est d'un ridicule absolu! "Dieu n'est plus dans le coup"! C'est le cas de le dire!
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1246
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum