Croyance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Croyance

Message par geveil le Mer 13 Sep - 3:28

LA CROYANCE

On admettra volontiers qu'un enfant croie au père Noël mais qu'un adulte y croie fournira quelques raisons de s'interroger sur son âge mental. Cependant, des centaines de millions d'adutes continuent à croire, qui en une révélation, qui en un saint, qui en un gourou, qui en un animal totem, qui en une idéologie, etc...J'appelle cela immaturité.

Quelles sont les fonctions d'une croyance chez l'enfant:

1- Fonction psychique: elle fournit à l'enfant une structure dans laquelle il peut "classer", nommer ses phantasmes et ce faisant, mieux les maîtriser, en avoir moins peur.

2- Fonction de socialisation: croire en quelque chose avec d'autres est un ciment social.

3- Fonction éducative: c'est un levier par lequel les adultes peuvent agir sur le comportement de l'enfant (Cf. croquemitaine, père fouettard, etc...).

4- Croire qu'il sait tout faire lui permet d'entreprendre sans crainte. C'est d'ailleurs pour cela que les parents et éducateurs doivent être vigilants.

On retrouve ces trois fonctions chez l'adulte immature:

1- La croyance en Dieu ou en ses saints remplace la croyance au père Noël mais elle a la même fonction, elle vise à calmer la peur de la mort.

2- La fonction de socialisation est triviale, il n'est qu'à voir les rassemblements, messes et autres manifestations religieuses ou politiques.

3- Pour l'adulte, la fonction n'a plus tant un caractère éducatif que manipulatoire. On sait en effet que la croyance est levier puissant pour les utilisé par les hommes de pouvoir.

4- Si un adulte croit qu'il sait tout faire, c'est irresponsable.

En mûrissant, un homme remplace la croyance par le savoir. Paradoxalement, plus il sait, plus il trouve à apprendre. Plus il sait, plus il doute et donc moins il croit.

Passage à la limite: L'être qui saurait tout, de l'univers et de lui-même n'ayant plus rien à apprendre n'aurait plus qu'à appliquer son savoir pour créer un nouvel univers dont il aurait tout à apprendre. Ce sera l'Homme, ou Dieu, si l'on veut.
avatar
geveil

Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par Tatonga le Mer 13 Sep - 8:02


Pour ma part, je ne vois aucune crédulité dans la croyance… tant qu’elle reste raisonnable
Si je suis un enfant de 4 ans et qu’on me dise que des extraterrestres viennent tous les 6 ans organiser une kermesse chez nous et repartir, en quoi serais-je crédule d’y croire ?
Si on me dit qu’il y a un père noël qui passe et comme je ne connais pas encore comment est fait ce monde et comment est organisée la société des hommes, vu mon âge, pourquoi ne devrais-je pas y croire ? Ce Père pourrait bien être un agent municipal ou comme un facteur, il y a bien des facteurs qui passent, non ? Quand je suis malade et qu’on me dise qu’un monsieur va passer et me guérir, est-ce que je ne devrais pas y croire ?

Non, il n’y a aucune crédulité pour un enfant de croire au Père Noel, tout simplement parce qu’il ne sait pas encore comment est organisée la société où il vit. Théoriquement, l’hypothèse d’un Père Noel n’est pas plus saugrenue que d’avoir le téléphone ou tout simplement l’eau courante à la maison. Et pourtant, on les a !

Il en est de même pour l’adulte et sa croyance en Dieu. Evidemment, si on lui dit que demain un Dieu descendra un escalier pour nous rendre visite et qu’il y croie, il serait crédule. Crédule, parce qu’il a une longue expérience de la vie terrestre et sait que telle chose ne peut se produire. Mais comme on lui demande de croire en des choses (un dieu, par exemple) qui se passeraient dans un autre monde dont il ignore tout, il serait alors presque dans la même position que l’enfant ci-dessus et il n’y aurait aucune crédulité, non pas qu’il y croie, mais de tenir cela pour possible.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par geveil le Mer 13 Sep - 8:36

Ce texte est génial, je n'en crois pas mes yeux.
avatar
geveil

Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par geveil le Mer 13 Sep - 8:50

Je suis en train de lire " Eloge de l'insécurité", d'Alan W.Watts, et tu veux que je te dise? La souffrance vient de l'attachement au passé dont une des manifestation sont les croyances, de tous ordres. Donc, la croyance en un dieu, ou en une politique ou en une idéologie ne peuvent conduire qu'à de la souffrance. Malgré les souffrances qu'elles provoquent, les croyant sont capables de tuer pour leurs croyances, parce qu'ils se sentent menacés quand on met leurs croyances en question. Ils sont aussi capables de mourir pour elles, car ils préfèrent la mort à l'angoisse de l'insécurité.
avatar
geveil

Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par cheyenne le Mer 13 Sep - 9:54

Seuls ceux qui sont aveugles sont tenus de croire. Il n’y a pas à croire dans la Terre sur laquelle nous marchons, dans les montagnes que nous gravissons, ou encore dans les fleurs ou les papillons que nous voyons, ils sont là, point. Mais vous, vous le savez, car il y a la lumière qui vous permet de les voir. Seule une personne aveugle a besoin d’exercer la croyance qu’il existe une chose telle que la lumière. Ainsi, la croyance peut entraver la compréhension spirituelle car elle peut empêcher l’intelligence de donner la direction à son action et devenir elle-même une énergie "conditionnée" ainsi que tout le reste.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par Tatonga le Mer 13 Sep - 13:21

geveil a écrit:Je suis en train de lire " Eloge de l'insécurité", d'Alan W.Watts, et tu veux que je te dise? La souffrance vient de l'attachement au passé dont une des manifestation sont les croyances, de tous ordres. Donc, la croyance en un dieu, ou en une politique ou en une idéologie ne peuvent conduire qu'à de la souffrance. Malgré les souffrances qu'elles provoquent, les croyant sont capables de tuer pour leurs croyances, parce qu'ils se sentent menacés quand on met leurs croyances en question. Ils sont aussi capables de mourir pour elles, car ils préfèrent la mort à l'angoisse de l'insécurité.

Là, tu abordes à mon sens un autre aspect de la question. Il s'agit ici de croyances dont on ne peut se passer, nous avons tous besoin de croire en certaines choses, sinon on flotterait dans le vide, sans repères. Des choses en lesquelles nous plaçons notre confiance, comme croire en l'homme, croire en la réussite de son ménage, croire à la paix dans le monde. Il peut en résulter évidemment des déceptions et des souffrances qui pourraient être dans certains cas insupportables, notamment quand notre raison de vivre en dépend.
Mais il est impossible de se passer de ce genre de croyances.

Cela dit, je pense qu'il faut distinguer entre croire et être crédule, c'est à dire croire ce qui heurte la raison et le réalisme.
Ce qui permet de distinguer les 2, c'est un référentiel.
Si on me dit que demain il pleuvra, je peux le croire sans passer pour un crédule (tout en sachant qu'il est possible qu'il ne pleuve pas). Je ne passe pas pour un crédule car ce que je crois est tout à fait chose ordinaire sur la planète Terre qui est mon référentiel.
Si on me dit qu'il pleuvra des Louis d'or, je serais crédule d'y croire, car ça ne cadre pas avec mon référentiel, ce n'est pas réaliste.
Si on me dit que dans un autre monde que je ne connais pas, l'au-delà par exemple, il y a un brasier qu'on appelle enfer, là, je n'ai plus de référentiel pour me prononcer. Tout ce que je pourrais dire est que tout est possible. Je peux y croire ou ne pas y croire, mais si j'y crois, je ne passe pas pour un crédule. On peut juste me reprocher d'avoir penché, sans raison, pour une hypothèse plutôt que pour l'autre.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum