La femme au travail.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par Tatonga le Ven 6 Oct - 13:47


Si mes souvenirs sont bons, Fourier préconisait le communisme des femmes (et donc des hommes) et l'abandon définitif des enfants à la communauté qui se chargeait de les élever, ça fait quand même un sacré système et une grande différence avec les crèches de notre temps.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4710
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par Dede 95 le Ven 6 Oct - 15:34

Tatonga a écrit:
Si mes souvenirs sont bons, Fourier préconisait le communisme des femmes (et donc des hommes) et l'abandon définitif des enfants à la communauté qui se chargeait de les élever, ça fait quand même un sacré système et une grande différence avec les crèches de notre temps.
Je vois pas très bien ce que vient faire le communisme là dedans, qui de mon point n'est qu'une utopie, mais on pourrait l'imaginer, en tout cas dans la pensée de Fourier et son système phalansphère, la femme tiens tout son role dans le cadre de la communauté!
Je ne juges pas, mais je ne suis pas fourieriste!

Dans le binôme spirituel de Charles Fourier, le phalanstère est une sorte d'hôtel coopératif pouvant accueillir quatre cents familles (environ deux mille membres) au milieu d'un domaine de quatre cents hectares où l'on cultive les fruits et les fleurs avant tout. Fourier décrira à loisir les couloirs chauffés, les grands réfectoires et les chambres agréables.

Destiné à abriter mille huit cents à deux mille sociétaires, le phalanstère est un bâtiment de très grande taille : une longueur de six cents toises, soit un peu plus d'un kilomètre, à comparer aux quelque quatre cents mètres du château de Versailles ; une surface occupée – bâti et non bâti - d'environ quatre kilomètres carrés ; des arcades, de grandes galeries facilitant les rencontres et la circulation par tous les temps ; des salles spécialisées de grande dimension (Tour-horloge centrale, Bourse, Opéra, ateliers, cuisines) ; des appartements privés et de nombreuses salles publiques ; des ailes réservées au « caravansérail » et aux activités bruyantes ; une cour d'honneur de six cents par trois cents mètres, dans laquelle tiendrait la grande galerie du Louvre ; une cour d'hiver de trois cents mètres de côté (à comparer aux cent mètres de la place des Vosges) plantée d'arbres à feuillage persistant ; des jardins et de multiples bâtiments ruraux.

Ce qui as été mis en application dans de nombreux pays ....
....tous échoués (*), et pour cause, on est loin du communisme imaginé par Engels et Marx!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalanst%C3%A8re

(*) Il en existe une: https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Colonie_(Cond%C3%A9-sur-Vesgre)
Faudrait demander aux femmes ce qu'elles en pense!

avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par Invité le Ven 6 Oct - 18:59

gaston21 a écrit:Le mariage ne trouve son utilité que dans le fait qu'il peut assurer une meilleure assise aux enfants; pour le reste, c'est plutôt une charge! L'ocytocine est une hormone passagère qui n'empêche pas l'herbe de sécher et de provoquer des indigestions...Le PACS me semble préférable, à condition qu'on lui donne les mêmes avantages que le mariage. Je ne parle pas pour moi, hélas...Les carottes sont cuites! Mais voir la femme du voisin faire une déprime sans pouvoir lui porter secours...

Et comment tu aimerais porter secours à la femme de ton voisin?
Surement qu'il sera plus facile de porter secours au mari de ta voisine s'il déprime car notre société n'est pas si mixte que ça. Mais en quoi est ce un problème? Je ne vois pas en quoi le mariage empêche de se soutenir les uns les autres.
Si tu veux dire que c'est le mariage qui fait déprimer les femmes, c'est une vision un peu biaisée.
Regarde Maryline Monroe, Dalida, et tant d'autres. Des femmes magnifiques, très sensibles et très belles qui ne manquaient pas d'amants et qui pourtant ont beaucoup souffert de leur vie amoureuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par Dede 95 le Ven 6 Oct - 19:36

Amandine tu ne connais pas encore l'humour de Gaston?

Je décode Gaston et t'explique:
Le couple, ses voisins, sont des personnes agées, et semble-t-il le mari en matière de relations sexuelles c'est plus ça, alors que sa femme légitime elle est en manque.
Donc Gaston, en bon "secoureur", se demande pourquoi il ne pourrait pas lui pas lui "porter secours".
Tu veux pas un dessin Amandine? Very Happy

gaston tu peux confirmer ?
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1350
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par gaston21 le Sam 7 Oct - 18:31

Oui, Dédé, tu as tout compris! Ah, les deux, toi et le vieux Lion, "vous me taillez un costard"! Mais Amandine est si charmante! La princesse du forum!
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au travail.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum