Rationalité et a-rationalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rationalité et a-rationalité.

Message par Tatonga le Mar 1 Aoû - 0:44

Lu ceci quelque part, qui ne me semble pas sans rapport avec les croyances, les rites, rituels et pratiques propres aux religions. Il a attiré mon attention parce qu'il m'a fait penser à Gaston quand il dit ne pas comprendre la raison d'être de certains rites. Mais j'ai peut-être mal compris ce passage.
Le voici.

La rationalité est un sous-ensemble de l’a-rationalité (dite aussi méta-rationalité). Rationalité et a-rationalité ou méta-rationalité ne sont pas antinomiques mais complémentaires. L’a-rationnel est tout ce qui n’est pas rationnel sans être pour autant irrationnel. L'a-rationnel englobe le rationnel. De sorte que tout ce qui est rationnel est aussi a-rationnel, alors que tout ce qui est a-rationnel n’est pas forcément rationnel, sans être non plus contraire à la raison.

Etrange quand même cet énoncé. Vous en pensez quoi ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rationalité et a-rationalité.

Message par tamar35 le Mar 1 Aoû - 14:03

Tatonga a écrit:La rationalité est un sous-ensemble de l’a-rationalité (dite aussi méta-rationalité). Rationalité et a-rationalité ou méta-rationalité  ne sont pas antinomiques mais complémentaires. L’a-rationnel est tout ce qui n’est pas rationnel sans être pour autant irrationnel. L'a-rationnel englobe le rationnel. De sorte que tout ce qui est rationnel est aussi a-rationnel, alors que tout ce qui est a-rationnel n’est pas forcément rationnel, sans être non plus contraire à la raison.
Etrange quand même cet énoncé. Vous en pensez quoi ?

Il me fait penser à l'opposition "immoral" vs "amoral", où le premier s'oppose à la morale et le second est (ou se veut) indépendant de toute référence morale.

De sorte que je songe que l'irrationnel est contraire à la raison tandis que l'arationnel se veut indépendant de la raison.
Toutefois si on peut affirmer aisément que LA morale n'existe pas il est plus délicat d'affirmer que LA raison n'existe pas.

Si on admet que l'arationnel a un sens, alors on peut poser qu'il concerne tout ce qui n'est pas irrationnel et en déduire que tous les énoncés rationnels sont aussi arationnels puisqu'ils ne sont pas irrationnels.

Il me semble que José-Luis Borges a pas mal tutoyé l'arationnel.

Dans cette perspective et à son exemple, j'imagine que les listes incongrues du genre "chien-liberté-bille-saison-gomme-Pompidou-dahu" qui échappent à toute rationalité sont des exemples d'arationnel pur.

Des énoncés comme "Dieu existe" voire "Dieu existe et c'est lui qui a créé l'univers" sont sans doute des arationnels purs.

L'absence des paramètres cachés dans les expériences de type EPR montrent peut-être que l'univers est arationnel.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rationalité et a-rationalité.

Message par gaston21 le Mar 1 Aoû - 18:40

Les explications de Tamar me conviennent. L'a-rationnel n'englobe pas le rationnel; ce sont deux conceptions différentes.
avatar
gaston21

Masculin Messages : 797
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rationalité et a-rationalité.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum