Un monde de pénombre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde de pénombre.

Message par Tatonga le Jeu 8 Juin - 22:49

La Bible et le Coran, dès qu’on s’y habitue, on se sent plongés dans la pénombre à la fois rassurante et enivrante d’un autre monde où l’on trouve sa nourriture à manger et son oxygène à respirer, des matériaux pour le construire et le reconstruire, ses films à voir  et un matelas pour se reposer, un monde fictif où rien ne manque, avec  sa logique, son sens, ses idéaux  et ses rêves.
C’est pour cela qu’il est difficile d’en sortir, car dès qu’on en relève la tête, un air frais nous fouette le visage, la lumière du jour nous inonde, et nous sommes vite dégrisés, comme à la sortie d'une salle de cinéma. Certains rechutent et retournent s’y blottir; d’autres non: ils préfèrent l'air frais et la lumière vraie de l'extérieur.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3429
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Umplugged le Ven 9 Juin - 4:58

Oui, je crois aussi qu'il est très difficile d'en sortir, surtout pour eux que tu décris.

Pour ce qui est de la pénombre et de la lumière, je pense qu'il y a parmi les hommes comme il y a parmi les bêtes, ceux qui sont nocturnes et ceux qui vivent le jour. Ceux qui préfèrent la chaleur du soleil et les autres qui aiment la douceur de la lune.. Chanceux sont ceux qui connaissent les deux mondes, le jour et la nuit, les deux faces d'une même pièce lol lol
avatar
Umplugged

Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Tatonga le Ven 9 Juin - 14:47

Un livre de religion n'est en rien différent d'un couvent, si on s'y enferme on  mène alors une vie en marge et, petit à petit, comme Jésus, notre esprit finit par prendre la voie des airs oubliant la terre, c'est à dire tout sens de la réalité.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3429
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Umplugged le Sam 10 Juin - 1:32

Oui, c'est peut être vrai que l'on va perdre le sens de la réalité matérielle.. ce qui est justement l'objectif de ceux qui entrent en couvent.

Mais est ce que la réalité matérielle est la seule réalité ? N y a t il pas aussi la réalité avec Dieu ?

La réalité, par exemple, d'une personne dans le besoin qui prie Dieu de tout son coeur et son esprit, et dont les prières finissent par être exaucées.
avatar
Umplugged

Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Tatonga le Sam 10 Juin - 3:15

Ils sont étranges, ces livres, tu ne trouves pas ?
Plus on s'y enfonce, plus on perd le nord, certains en deviennent fous fou, d'autres bizarres.
Il ne faut pas garder la tête trop longtemps plongée dedans, juste goûter un peu de temps en temps, comme on prend un petit verre, et oublier après, sinon c'est l'ivresse et le délirium tremens.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3429
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Umplugged le Sam 10 Juin - 4:31

Je suis d'accord avec toi, certains ne doivent pas trop lire ou trop essayer de comprendre sinon ils risquent de perdre le nord, le sud et l'ouest.  fou

Mais il y a beaucoup d'autres qui peuvent en consommer sans modération. La parole de Dieu est pour eux confort et apaisement, elle coule en eux comme une eau de source après une randonnée sous un soleil léger de printemps.... les chanceux !!
avatar
Umplugged

Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par gaston21 le Sam 10 Juin - 18:21

Ce sont des livres qui incitent surtout à la réflexion. Un exemple.
Ce matin, en faisant ma promenade matinale, vers 8H30, je vois un vigneron passer le tracteur dans sa vigne. De suite je pense au verset 223 de la sourate 2:
"Vos femmes sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ, comme vous le voudrez..."
J'étais accompagné d'un ami, de son épouse et d'une autre dame; je n'ai pu réprimer ce qui m'est venu à l'esprit, imprégné que je suis du Coran:
"S'il labourait son épouse avec autant d'énergie que sa vigne...". Les deux dames se sont montrées surprises: je leur ai fait découvrir le Coran qu'elles ne connaissaient absolument pas! Les livres saints sont peu connus!
avatar
gaston21

Masculin Messages : 392
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par tamar35 le Sam 10 Juin - 22:44

Tatonga a écrit:Un livre de religion n'est en rien différent d'un couvent, si on s'y enferme on  mène alors une vie en marge et, petit à petit, comme Jésus, notre esprit finit par prendre la voie des airs oubliant la terre, c'est à dire tout sens de la réalité.

Tu parles de qui ?
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Tatonga le Dim 11 Juin - 1:01

tamar35 a écrit:
Tatonga a écrit:Un livre de religion n'est en rien différent d'un couvent, si on s'y enferme on  mène alors une vie en marge et, petit à petit, comme Jésus, notre esprit finit par prendre la voie des airs oubliant la terre, c'est à dire tout sens de la réalité.
Tu parles de qui ?
Je ne comprends pas ta question.
"on" et "notre" désignent les hommes en général et je m'inclus dedans (c'est pour cela que je ne dis pas"ils", mais "on" et "notre"). Si "on" s'enferme, si nous nous enfermons trop dans les livres, alors "notre" esprit perd le sens des réalités. Et c'est ce qui arrive effectivement avec tous ces fous-de-Dieu de toutes les confessions.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3429
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Tatonga le Dim 11 Juin - 1:58

gaston21 a écrit:... De suite je pense au verset 223 de la sourate 2:
"Vos femmes sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ, comme vous le voudrez..."
lol lol Le mot utilisé c'est Harth, il désignait tout ce qui est fécond, riche, qui est source de vie, pas seulement un champ.

Quant à " comme vous voudrez", il n'autorise rien du tout, c'est pour dénoncer une superstition, un préjugé juif auquel croyait  à l'époque  certains musulmans et selon lequel:  si l’homme se positionne derrière sa femme, l’enfant de cette union naitrait atteint de strabisme.
Comme vous voudrez, c'est donc pour dire que les rapports sont libres, que toutes les positions sont permises et sont sans conséquences pour les enfants à naitre. Il n'autorise pas  les rapports hors norme, qui, eux, sont formellement interdits. lol

C'est l'explication que me donne mon Chéikh lol, mais pour une fois elle n'est pas tirée par les cheveux.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3429
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par tamar35 le Dim 11 Juin - 8:07

Tatonga a écrit:
tamar35 a écrit:
Tatonga a écrit:Un livre de religion n'est en rien différent d'un couvent, si on s'y enferme on  mène alors une vie en marge et, petit à petit, comme Jésus, notre esprit finit par prendre la voie des airs oubliant la terre, c'est à dire tout sens de la réalité.
Tu parles de qui ?
Je ne comprends pas ta question.
"on"  et  "notre" désignent les hommes en général et je m'inclus dedans (c'est pour cela que je ne dis pas"ils", mais "on" et "notre"). Si "on" s'enferme, si nous nous enfermons trop dans les livres, alors "notre" esprit perd le sens des réalités. Et c'est ce qui arrive effectivement avec tous ces fous-de-Dieu de toutes les confessions.

Il y a certes du conditionnel dans ta contribution, "si on s'y enferme..." mais pas dans ce qui semble être le sujet du topique "Un livre de religion n'est en rien différent d'un couvent". Un couvent n'est pas tellement un lieu conditionnel... Ce n'est pas non plus un lieu où l'on s'enferme "trop" ou "pas trop". Un couvent, il y a les gens du dedans et ceux du dehors, il n'y a pas des nonnes à 50 %...

Il y aurait donc celles et ceux qui ne s'approchent pas et les autres qui y entrent et perdent inexorablement pied. Tu présente ça comme une menace.
En t'incluant tu ne fais que nous dire "Ouf ! ne vous inquiétez pas, j'ai bien vu le piège et je ne risque pas d'y tomber."

Enfin, avec ta réponse tu pratiques un étrange amalgame entre couvent et "ces fous-de-dieu" comme si ces derniers s'étaient laissé enfermer par les Écritures et non par des manipulateurs. Il y a quand même l'idée que les Écritures constituent un véritable danger par elles-mêmes et non par l'utilisation que les fascistes peuvent en faire.

Ceci dit, le monachisme est une voie à l'opposée de la modernité mais prône la sobriété heureuse et une forme de décroissance qui pourrait bien être la seule solution qui nous reste face à la crise écologique et démographique.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde de pénombre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum