Commencement et fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commencement et fin.

Message par Tatonga le Mar 2 Mai - 13:02

Début et fin, cause et effet, c'est ainsi que nous raisonnons, mais la réalité est toute autre. Comme nous sommes incapable de l'appréhender dans son entièreté, nous la saucissonnons, y découpons des tranches, des segments qui nous font voir des débuts et des fins, des causes et des effets.
Mais la réalité n'est pas discontinue, elle est une, faite d'un seul tenant, et infinie.
Ne dit-on pas que Dieu est éternel, infini, sans début et sans fin. Mais Dieu n'est pas une personne, et cette éternité de Dieu n'est-elle pas finalement que l'éternité de toute chose, n'est-ce pas une façon de dire que tout ce qui est est éternel, sans début et sans fin, cela me semble tout à fait certain.
Qu'en est-il de nous-mêmes, commençons-nous à notre naissance et finissons-nous à notre mort ? N'est-ce pas là une façon de découper artificiellement la réalité en tranches pour voir une début et une fin ?
Comme toute chose, je crois que notre existence s'étend au-delà de ces deux bornes de la naissance et de la mort, qui ne sont qu'une vue de notre esprit.
Avons-nous toujours existé, ma logique me dit que oui. Comment et sous quelle forme ? Personne ne peut le dire, car notre esprit est incapable d'aller plus loin que ce qu'il s'est fixé comme point de commencement et comme point final.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par universel le Dim 19 Nov - 19:16

@tatonga salut . Ya le Temps et l'Espace les deux n'ont ni commencement ni fin , le Temps et l'espace C'est Dieu , quand Dieu a voulu crée ce qui en dehors de son tel , il a crée une masse d'une densité équivalente a celle des Cieux et de la Terre en voulant créer la vie , il a ordonné le commencement par un Big-Bang universel dans une anarchie bien ordonnée a nos jours et l'extention continue jusqu'à ce que Dieu ordonnera l'implosion universelle réversible ....C'est la fin du monde et tout reviendra au néant absolu a l'exception du tout puissant ......et après le jugement final des êtres .
avatar
universel

Masculin Messages : 46
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 53
Localisation : Sétif Algerie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par Dede 95 le Lun 20 Nov - 9:15

Et ils seront où ces êtres? Dans le néant absolu?
C'est contradictoire!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1072
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par gaston21 le Lun 20 Nov - 17:15

Eh bien, Universel, t'en sais, des choses! Si tu peux me mettre tout ça en équations mathématiques , tu seras le digne successeur d'Albert! Dieu, il faut qu'il fasse quand même gaffe! Qu'il ne "pète" pas en même temps que le grand boum!
avatar
gaston21

Masculin Messages : 797
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par Incognito le Mar 21 Nov - 3:03

Tatonga a écrit:...Avons-nous toujours existé, ma logique me dit que oui. Comment et sous quelle forme ? Personne ne peut le dire, car notre esprit est incapable d'aller plus loin que ce qu'il s'est fixé comme point de commencement et comme point final.

Le fait d'être venue à l'existence en tant qu'humaine (dotée de raison et conscience) me permet de considérer un processus éternel à partir du programme d'information d'un ovule fécondé par un spermatozoïde en sa puissance de cohésion évolutive. Avant ma conception, je n'existais pas si ce n'est au niveau du néant dont le tissu mémoriel occupe, je présume, un espace éthéré. J'ai été tirée du vide quantique afin d'éprouver la matière constituant mon égocentrisme. Sa partie d'éléments composés (corps) se désagrégera mais sa puissance motrice (esprit et/ou corps astral) qui se compare à un corps simple continuera sa progression vers d'autres horizons. Enfin si, et seulement si, le domaine des contingences le permet.

Le monde de l'au-delà est aussi différent du monde terrestre que celui-ci diffère du monde que connaît l'enfant dans le sein de sa mère. Et quand l'âme sera en la présence divine, elle prendra la forme qui convient le mieux à son immortalité, la plus digne de son habitation céleste. Son existence, toutefois, est contingente et non pas absolue, en tant que le contingent dépend d'une cause, tandis que l'absolu en est affranchi.

L'existence absolue est le privilège exclusif de Dieu - exaltée soit sa gloire -! Heureux celui qui saisit cette vérité.

Extraits des écrits de Bahà'u'llàh, édition 1979 révisée, LXXXI p.103-104

Et je pousse ma réflexion en méditant sur l'enseignement de mon Guide spirituel qui aborde la question sous l'angle de la science de son temps.

L'âme n'est pas une combinaison d'éléments; elle n'est pas composée d'une multitude d'atomes, mais d'une substance unique et indivisible; c'est pourquoi elle est éternelle. Elle est d'un tout autre rang que les créatures du monde physique: elle est immortelle. La science a démontré qu'un corps simple, - simple voulant dire non-composé - est indestructible, éternel. L'âme n'étant pas composée de plusieurs éléments joue le rôle d'un corps simple et, par conséquent, ne peut cesser d'exister. Formée de cette substance une et indivisible, elle ne peut subir ni désintégration ni destruction; aussi n'y a-t-il aucune raison pour qu'elle meure. Tout ce qui vit manifeste des signes de son existence; il s'ensuit que ces signes ne pourraient d'eux-mêmes exister si ce qu'ils manifestent ou ce qu'ils prouvent n'existait pas. Ce qui n'existe pas ne peut, bien entendu, manifester aucun signe. Les innombrables signes d'existence de l'esprit sont pour toujours devant nos yeux.

Causeries d'Abdu'l-Bahà à Paris, 1980, p.78

Et une petite dernière allant dans ton sens, Tatonga.

Les mystères de la mort physique de l'homme et de ce " retour " n'ont pas été divulgués et ils restent toujours cachés.

Par la justice de Dieu, s'ils étaient révélés, ils provoqueraient parmi les hommes un tel effroi et un tel chagrin que certains en périraient, tandis que d'autres seraient saisis d'une telle joie qu'ils souhaiteraient mourir aussitôt et, d'une ardeur incessante, ils prieraient le seul vrai Dieu de hâter leur fin.

Allez... jouons maintenant de spéculation en activant notre monde imaginal. Que serions-nous, si nous étions appelés à revenir sur terre après cette vie. Je plonge la première. Hum... Je dirais un hologramme activé par l'univers éducatif.

Amitiés virtuelles.

Incognito

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par gaston21 le Mar 21 Nov - 19:09

La question qu'il faut se poser: le chat, le chien, le pigeon, l'ortolan, la carpe,
le moustique, le chêne , la laitue, toutes ces espèces vivantes ont-elles chacune une âme? Si oui, que devient l'âme de la laitue quand je l'ai mangée? Pour ma part, je réponds oui, car tout est Esprit. Mais à la mort, l'esprit de la laitue rejoint...l'Esprit Universel qui est la...Réalité. Et pour mon âme, ce sera pareil! Dans le grand baquet...
avatar
gaston21

Masculin Messages : 797
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par Incognito le Mer 22 Nov - 2:31

Ça y est. T pas fin bon ! Sad   siflotte  scratch Mais très certainement qu'il y a une âme (principe animateur) à la base du vivant, sinon il n'y aurait ni croissance, ni décroissance (évolution). Et puis moi itou, j'irai rejoindre le baquet.

Sauf que je crois aussi en un Esprit Universel Conscient, l'être humain étant à la jonction de l'acte de descente (matérialité) et de montée (spiritualité). L'image est un peu cul-cul car elle remonte à plus ou moins 1 siècle quant à l'idée maîtresse. Ce léger inconvénient ne m'empêche cependant pas de comprendre et d'adhérer au principe des règnes qu'elle illustre tout de même assez bien. Enfin... à prendre comme un grain de sel; cette question relevant d'une croyance personnelle sans plus. Attention : l'image est volumineuse.  Shocked


Incognito

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencement et fin.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum